Peintures Murales des Régions Alpines

L'unité iconique

Version imprimable

Au centre de la base : la notion d’unité iconique

C’est la cellule fondamentale qui structure la constitution de la base et régit l’ordonnance des fichiers. C’est-à-dire que chaque peinture est individualisée et « mise en fiche » en fonction du sujet, figuratif ou non, qu’elle représente. À cet égard, on comprend le rôle déterminant que peut jouer l’encadrement de la peinture – pourtant longtemps négligé par les historiens. Bien souvent il contribue à délimiter le sujet.

L’importance accordée à l’unité iconique ne doit pas laisser croire que ces peintures murales sont détachées de leur contexte. Bien au contraire ! PREALP accorde une attention toute particulière à la contextualisation de l’œuvre : l’image est toujours étudiée en relation avec son « lieu » architectural et thématique.

Ainsi le sujet iconographique est-il replacé dans le cadre de l’édifice qui l’abrite et du mur sur lequel il se trouve par le jeu des fichiers liés. Chaque fiche iconographique est étroitement associée à une fiche Édifice. La double entrée est toujours possible, c’est-à-dire que l’utilisateur peut consulter à son gré tous les documents contenus dans une chapelle en partant de la fiche Édifice de ladite chapelle, ou bien tous les sujets iconographiques qui l’intéressent en se référant aux édifices qui les abritent.

D’autre part un jeu de Vues d’ensemble rétablit parois par parois la circulation dans la chapelle peinte et permet de retrouver non seulement l’environnement immédiat d’une peinture mais les images qui lui font face.

La rubrique « emplacement » soigneusement codifiée fait écho aux graphiques : plans et élévations qui visualisent la position précise du sujet dans le sanctuaire. L’indexation de ce dernier s’attache aussi à situer le bâtiment dans son environnement par rapport au paysage, à l’habitat, à la proximité des voies de communications.

 

Une illustration de la notion d'unité iconique :

Maestro di S. Jacu Pittu, Le pendu dépendu : Miracle de saint Jacques avec saint Jean-Baptiste, fresque in situ premier quart du XVe siècle, Chapelle de Saint-Jacques Bosco di Cellio